C’est une bonne nouvelle pour les personnes atteintes de drépanocytose. Une jeune Martiniquaise de 31 ans a créé une application mobile pour entourer les personnes atteintes de cette maladie génétique, très répandue en Martinique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.