La pandémie mondiale a profondément bouleversé le fret de marchandises. Une situation dénoncée depuis des mois par les transitaires de Martinique mais qui se serait aggravée ces dernières semaines. Une donnée qui fait peser des réelles menaces sur notre économie et sur le panier de la ménagère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.