Huit mois après le début des dépistages gratuits du taux de chlordécone dans le sang, seules 20% des personnes testées sont des ouvriers agricoles. « Un échec » que le collectif des ouvriers agricoles empoisonnés par les pesticides impute à la pression des propriétaires terriens sur leurs employés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.