La mise en examen d’Agnès Buzyn vendredi dernier par la Cour de Justice de la République pour sa gestion de la crise sanitaire alors qu’elle était ministre de la Santé, soulève deux questions concernant à la fois le rôle de la santé publique et celui de la justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.