La reprise économique et la baisse du chômage au troisième trimestre ont été suffisantes pour que le durcissement des conditions d’obtention de l’allocation-chômage entre en vigueur le 1er décembre, selon la ministre du Travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.