La venue des experts s’inscrit dans le cadre d’un audit demandé par l’ARS afin d’émettre un avis sur la pertinence et l’opportunité de mettre en place ces équipements technologiques de santé en Martinique. Cette rencontre s’est tenue en présence d’une délégation du CHUM dont le Professeur Karim Farid, Chef de Pôle du Service de Médecine Nucléaire du CHUM, Président de la Société Caribéenne d’Imagerie Nucléaire (SCIN) et du Docteur Avion Bamodu Directrice du Programme (Santé), de l’Organisation des États des Caraïbes Orientales.Pour le Président du conseil éxécutif de la collectivité territoriale de Martinique Serge Letchimy, la création de cet institut caribéen de l’imagerie nucléaire sera un outil d’attractivité médicale internationale.  Si nous sommes un petit territoire par la taille, soyons grands par nos ambitions. Nous avons la capacité, à travers l’OECS et l’AEC de créer une dynamique caribéenne autour de cette nouvelle infrastructure de soins d’envergure pour la Martinique. Nos voisins caribéens nous apportent leur soutien. Nous serons un territoire à la pointe de cette technologie qui nous permettra de mieux soigner nos patients souffrant de cancers et de pathologies lourdes. » a déclaré Serge Letchimy à l’issue de cette rencontre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.