Entrée en vigueur le 1er octobre, la réforme de l’assurance-chômage prévoit de baisser mais d’allonger dans le temps l’allocation chômage. La plus haute juridiction administrative a validé ce nouveau mode de calcul.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.