Dans « Martinique, celui qui a renoué avec le passé » découvrez Robert Rose-Rosette. Ce Martiniquais, visionnaire, a consacré 40 ans de sa vie à l’ancienne habitation sucrière. Il y ouvre un musée, lieu d’histoire, témoin de la période esclavagiste. Site où Joséphine de Beauharnais naquit et grandit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.