Le développement des moyens de communication électronique et des réseaux sociaux et l’importante médiatisation des affaires judiciaires replacent le respect de la présomption d’innocence au premier plan. Comment concilier le caractère secret de la procédure pénale et le droit à l’information ? Tel est l’objet du rapport d’Élisabeth Guigou.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.