En mars dernier, le tribunal de Paris condamnait les laboratoires Servier reconnus coupables de « tromperie aggravée » et d' »homicides et blessures involontaires. Ce vendredi 10 septembre, une cinquantaine de victimes réunionnaises ont reçu leur chèque d’indemnisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.