Les Assises nationales des EHPAD 2021 ont réuni les 7 et 8 septembre 2021 plus de 500 acteurs du secteur du grand âge : élus, dirigeants de fédérations, responsables de DAC, experts, gériatres, etc.

Cette édition s’est déroulée dans un contexte marqué par la crise sanitaire et par la nécessité, plus incontestable que jamais, de la construction d’une loi grand âge et autonomie à la hauteur des enjeux et des attentes du secteur.

Brigitte Bourguignon a annoncé que la réforme du grand âge et de l’Autonomie serait au cœur des mesures sociales du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2022.
Virginie Lasserre, directrice générale de la cohésion sociale, est par ailleurs revenue sur les nombreuses actions concrètes menées ou en cours pour accompagner le vieillissement de notre société afin que les personnes âgées soient au centre de nos enjeux de société.

Trois axes principaux ont été abordés :
– Renforcer les EHPAD, à la fois lieux de vie et lieux de soin. Cet objectif suppose la rénovation et le renforcement des établissements dans leur bâti et leur fonctionnement, la pérennisation du «lab de l’EHPAD de demain» lancé par Brigitte Bourguignon le 12 juillet dernier, le maintien des dispositifs innovants mis en place pendant la crise sanitaire :
– Mieux prévenir la perte d’autonomie, que ce soit à travers le comité stratégique de lutte contre l’isolement social des personnes âgées, le «rendez-vous jeune retraité» nouvellement créé, le renouvellement de la convention État-Inter-régime pour une politique d’action sociale des régimes de retraite coordonnée…
– Revaloriser les métiers du grand âge, en revalorisant les salaires et carrières des professionnels du secteur, en développant les formations, en mobilisant tous les leviers pour agir sur les recrutements et fidélisant le personnel grâce à une amélioration la qualité de vie au travail.

MINISTERE DES SOLIDARITES ET DE LA SANTE >> Note complète
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.