En déclin depuis deux décennies, l’enseigne met en avant des problèmes d’approvisionnement liés au Brexit. « Ce n’est pas une décision que nous avons prise à la légère », a regretté un responsable de Marks & Spencer pour l’international.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.